×

Notre histoire

Plus de 100 ans d'histoire sur la Presqu'île

Le Relais du Cap a été construit en 1914 par Ercise Laviolle qui appella le café restaurant : Le Café Laviolle. Il installa son établissement en bordure du chemin forestier reliant Lège à Claouey, à l'angle du port. A cette époque, le Café Laviolle servait déjà des boissons, des repas, et hébergeait des forestiers et des ouvriers de la gare et du port de Jane de Boy, ainsi que des voyageurs en déplacement sur la Presqu'île. Voici quelques images de la grange côté chemin.

Isidore Laviolle

La CD 106 reliant Claouey au Cap

La clientèle du café hôtel restaurant Laviolle profitait de la terrasse ombragée, située sur le côté sud de la maison, donnant sur la 2ème avenue, pour déjeuner en plein air pendant la période estivale.

Au fil des années, le café est agrandi et modifié par Isidore, le fils d'Ercise. En 1927, celui-ci installe une pompe à essence manuelle transportable sur le chemin de la CD 106 à présent goudronnée. Aujourd'hui, cette route relie toujours le Cap Ferret à Claouey.

Isidore et son fils Jean, aménage dans Le café Laviolle, un nouvel espace d'accueil pour répondre à une demande de plus en plus importante.

La pompe à essence

Le réaménagement des Dumas

Dans les années 50, Jean Laviolle qui était ostréiculteur vendit l'établissement à Monsieur Gros. Celui-ci et son gendre, Christian Dumas, réadaptèrent le restaurant à la clientèle : terrasse ombragée, réaménagement des salles intérieures. La pompe à essence fut remplacée par une pompe fixe, à colonne, fonctionnant à bras.

100 ans déjà !

Une histoire de famille

Patrick Abeille et sa femme Martine sont propriétaire depuis maintenant ....

Schedler & Abeille

En 1963, le café restaurant est remis au goût du jour sous le nom : Le Relais du Cap

Originaire d'Agen et habitués de Claouey, Pierrette Abeille et Charly Schedler rachètent et remettent le café restaurant au goût du jour.

Ils rénovèrent dans un style moderne la salle du restaurant, ainsi que la partie hôtelière située dans la maison jouxtant, au nord.

Durant l'hiver, des projections cinématographiques étaient organisées dans la grange attenante, normalement destinée aux chevaux.
Ils installèrent des flippers sur la terrasse de la rue du port.
En été, ils aimaient organiser des soirées dansantes avec les familles qui venaient en vacances.

Au décès de Charly , c'est le fils de Pierrette, Patrick qui reprend naturellement l'établissement familial.

Aujourd'hui, "Le Relais du Cap" est tenu par Patrick Abeille et sa femme Martine. Patrick est le chef en cuisine.

Une enseigne familiale de 2ème génération !